La Folle de Chaillot

De Jean Giraudoux

Adaptation et mise en scène : Jean Hervé Appéré

Musiques : Raphael Bancou

Décors et masques : Stefano Perroco di Meduna

Costumes : Delphine Desnus

 

Valérie Français

Pauline Paolini

Mélanie Le Duc

Stephan Debruyne

André Fauquenoy

Pierre-Michel Dudan

Fred Barthoumeyrou

Boris Bénézit

Jonathan Jolin

Eric Allard Jacquin ou Théodore Bancou

Production : Comédiens et Compagnie
Soutiens : Théâtre La Factory (Avignon), Burlesques Associés, Ville de Versailles, Festival du Mois Molière
L'Argument 
Le premier acte se déroule à la terrasse d'un café, place l'Alma, en bordure de Seine. Sont attablés des hommes d'affaires qui envisagent d'exploiter le pétrole dans les sous-sols de Paris et particulièrement dans ceux de Chaillot. Ils vont se confronté à la population locale, dirigée par une Contesse excentrique : la Folle de Chaillot. 
Pour le second acte, nous sommes dans le sous-sol de Chaillot, dans une cave qui donne dans un puit sans fond, condamné par une trappe qui répond à un code secret. Débute alors une parodie de procès, qui s'en prend aux investisseurs, exploiteurs en tous genre, pollueurs invétérés, représentants du peuple véreux, etc. Déclarés coupables par le petit peuple de Chaillot, la trappe est ouverte. Lorsque se présentent les investisseurs, attiré par l'odeur du pétrole et des profits qu'ils en tirerons, ils sont précipités dans le puit et la trappe se referme à jamais sur leur cris.
La pièce
Cette pièce burlesque par ses situations et ses personnages, notamment la Comtesse, est aussi incroyablement poétique et dégage cette gourmandise du mot, chère à son auteur. Si le propos est souvent grave, l'oeuvre revendique cette liberté suprême qui est la gaieté.